Qui sommes nous ?

Deux maraîchères à l'origine du projet

 
Nous sommes Agnès Blais et Louise Deruelle et nous nous sommes rencontrées en 2016 en formation professionnelle maraîchage biologique.
Nous y avons partagé un an de stage et de cours, et approfondis nos liens et notre envie de nous installer ensemble.

Les années qui ont suivis nous ont servit à gagner de l'expérience en tant que Maraichères lors de nos divers emplois dans le Grand Ouest. Nous profitions de nos congés et weekends pour nous retrouver, construire notre projet commun et visiter des fermes à reprendre pour y installer notre atelier de Maraichage diversifié en Agriculture Biologique. 
C'est finalement en 2020 que notre rêve à commencé à prendre vie en Mayenne... Il nous a fallu alors presque un an pour réaliser toutes les démarches à l'installation.

L'envie de travailler en collectif

Le GAEC La Ferme d'Avril est né le 1er avril 2021, un an après notre toute première visite et coup de coeur pour la ferme de l'Ermitage.
C'est sur la commune de Sainte Gemmes le Robert que Thierry Cloteau et Marie Girard cherchaient à céder leur ferme. Ils y avaient pour activité : la production de viande bovine et plantes aromatiques et médicinales.
Ils étaient très attachés à ce que leur ferme permette une installation afin de contribuer à garder des paysans sur la commune.

L'idée était donc pour nous de reprendre la ferme dans son ensemble, soit : une 30 aine d'hectare de prairie aux diverses paysages ainsi que le cheptel
 d'une douzaine de vaches allaitantes.
C'est alors qu'Olivier Quénu (le mari d'Agnès) à décidé de se joindre au projet en y assurant le suivi de l'atelier bovin. Grâce à lui, nous avons pu reprendre l'ensemble des activités de la ferme tout en y ajoutant notre atelier de maraichage. Le travail en collectif était en route !








 



 










Tous les produits de la ferme sont certifiés en Agriculture Biologique

Nous ne savons pas faire autrement ! 

Nous avons toujours travaillés dans le respect du vivant au cours de nos stages ou de nos diverses expériences professionnelles. Il nous paraissait donc évident de poursuivre la démarche de nos cédants en Agriculture Biologique. 
Cela implique de respecter le cahier des charges de la certification bio en bannissant par exemple toute utilisation de produits phytosanitaires d'origine chimique ou encore en utilisant uniquement des semences issues de l'agriculture biologique, etc.. N'hésitez pas à nous questionner sur nos pratiques !